Vous devez télécharger Flash Player

Transmission de la direction

Du point de vue de ceux qui assument la relève d'une entreprise, la transmission de la direction comprend généralement quatre étapes : l'incubation et la décision de reprendre, la préparation de la relève, le règne conjoint et la sortie du dirigeant.

Incubation et décision de reprendre

Préparation
de la relève

Règne conjoint

Sortie du dirigeant

  • Pendant la première étape, le ou les repreneurs sont d'abord sensibilisés à l'entrepreneuriat. La sensibilisation peut se faire à travers l'entreprise familiale mais tout aussi bien dans un autre contexte. Un choix de formation, par exemple, ou une expérience de travail peuvent inciter à l'entrepreneuriat. C'est l'étape où le repreneur décide d'assumer la relève d'une entreprise.
  • Durant la deuxième étape, le repreneur met en place les stratégies qui lui permettront d'acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour assumer son nouveau rôle. Plusieurs utilisent les services d'un expert-conseil en planification stratégique et en gestion des ressources humaines pour les aider à cette étape du processus.
  • Pendant le règne conjoint, dirigeant et relève évoluent ensemble dans l'entreprise de façon à réaliser à la fois le transfert des connaissances, des compétences et du pouvoir et l'intégration du repreneur.
  • Au cours de la quatrième étape, celle de la sortie du dirigeant, les membres de l'équipe de relève se retrouvent seuls aux commandes de l'entreprise. Ils ont maintenant la responsabilité de sa continuité et de son développement. Il se peut que le dirigeant conserve une certaine forme d'implication dans l'entreprise, selon ses compétences, ses capacités et les besoins de l'entreprise.

Ce modèle a été établi à la suite d'études réalisées sur le terrain et constitue une généralisation intéressante de ce qui a été observé. De toute évidence, la durée de chacune de ces étapes variera selon les circonstances. Par exemple, dans le cas d'une transmission à l'extérieur de la famille et qui n'implique aucun cadre à l'emploi de l'entreprise, l'étape du règne conjoint peut se dérouler très rapidement, parfois même, être absente. La sortie du dirigeant peut également se dérouler sur une période de temps très courte.

 

1) Hugron, Pierre. « L'entreprise familiale. Modèle de réussite du processus successoral », Institut des recherches politiques et Presses HEC, Montréal, 1991, XVII, 155 p.