Vous devez télécharger Flash Player
Vous devez télécharger Flash Player

Prendre la relève, votre prochain défi

Vous travaillez dans l'entreprise familiale depuis quelque temps, depuis longtemps, peut-être… les fins de semaine, les étés. Vous envisagez éventuellement de prendre la relève. Vous y songez sérieusement.

Êtes-vous plutôt un cadre de l'entreprise ? Vous savez que le dirigeant propriétaire songe à se retirer des affaires. Il n'y a pas de membre de sa famille intéressé à prendre la relève ou ceux qui le sont ne sont pas prêts à la prendre seuls. C'est d'ailleurs pour cette raison que rien n'est encore fait à ce chapitre. Avec d'autres cadres, vous en avez déjà parlé. Vous pourriez constituer un groupe de gestionnaires intéressés à assurer la continuité de l'entreprise.

Ou encore, vous avez la fibre entrepreneuriale et vous souhaitez ardemment être à la tête d'une PME. Il se peut même que vous veniez d'une famille en affaires, mais que vous n'ayez pas eu l'occasion de prendre la relève de cette entreprise familiale. Pourquoi partir à zéro quand il y a beaucoup d'entreprises à reprendre ? Vous vous sentez capable d'inculquer un nouveau souffle à une PME existante et de l'amener plus loin.

Peu importe le scénario qui vous concerne, prendre la relève d'une entreprise, c'est accepter d'entrer dans un processus de transmission dont l'objectif est d'en assurer l'avenir.

Le temps et la rigueur que vous consacrerez à la planification du processus
maximiseront vos chances de réussite.

La transmission est un processus : il ne s'agit pas d'un événement qui se produit à un moment donné dans le temps mais plutôt qui s'échelonne sur une période plus ou moins longue. Le modèle théorique utilisé ici est inspiré des recherches de Pierre Hugron1, lui-même basé sur les écrits américains, et qui dégage deux dimensions du processus : la transmission de la direction et la transmission de la propriété. Chacune est divisée en quatre étapes.

La dimension de la transmission de la direction a pour finalité de mettre en place la prochaine équipe de dirigeants, dont le prochain président directeur général. L'enjeu, pour la relève, est de répondre aux questions suivantes :

AI-JE LES COMPÉTENCES POUR DIRIGER ?
QUI FERA PARTIE DE L'ÉQUIPE DE DIRECTION ET QUI EN SERA LE LEADER ?
EST-CE QUE JE COMPRENDS LES BUTS, VALEURS ET RAISONS D'ÊTRE DE CETTE ENTREPRISE ?
COMMENT ME PRÉPARER ?
QUAND ET COMMENT LA TRANSMISSION DES POUVOIRS SE FERA-T-ELLE ?
DANS QUELLES CONDITIONS ?

La dimension de la transmission de la propriété a pour finalité de mettre en place la prochaine équipe de propriétaires, d'actionnaires. Il faut vous assurer, entre autres, de payer le juste prix et d'obtenir le financement nécessaire à la transaction. L'enjeu est de répondre aux questions suivantes :

COMBIEN VAUT L'ENTREPRISE ?
COMBIEN SUIS-JE PRÊT À PAYER ?
Y AURA-T-IL PARTAGE DE LA PROPRIÉTÉ ?
À QUELLES CONDITIONS ?
QUELLES SERONT LES MODALITÉS D'ACHAT ?

Ces deux dimensions du modèle de transmission d'une entreprise évoluent plus ou moins en parallèle. Le processus n'est ni linéaire, ni délimité dans le temps et les deux volets ne démarrent pas nécessairement en même temps, non plus qu'ils ne se terminent au même moment. Selon le scénario qui vous concerne, certaines étapes se déroulent très rapidement, d'autres beaucoup plus lentement. Avant d'agir, il est fortement suggéré de vous donner du temps pour réfléchir.

Le processus est complexe, mais réalisable.
Faites du temps votre meilleur allié.

 

Et rappelez-vous :

Un modèle n'est pas une recette. Soyez créatif ! Le « sur-mesure » vous ira bien mieux que le « prêt-à-porter ».

1) Hugron, Pierre. « L'entreprise familiale. Modèle de réussite du processus successoral », Institut des recherches politiques et Presses HEC, Montréal, 1991, XVII, 155 p.