Vous devez télécharger Flash Player

 

Quelques défis de la relève par les cadres

Les défis de la relève par les cadres sont de plusieurs ordres. Ils touchent, entre autres, à la qualité de l'équipe de direction, à la dynamique qui se développera avec les autres employés et au financement de la transmission.

D'abord et avant tout, il faut pouvoir constituer une équipe forte et bien équilibrée sur le plan des connaissances et des compétences. Les partenaires financiers ou investisseurs externes qui se joindront à cette nouvelle équipe voudront être rassurés sur sa solidité, sur sa capacité à travailler ensemble et à poursuivre le développement de l'entreprise. Les convaincre à ce niveau constitue un des défis les plus importants, d'autant plus que les moyens financiers des cadres sont souvent limités.

Il est possible que certains cadres soient exclus de ce nouveau partenariat. Ils pourraient quitter l'entreprise, ce qui peut avoir un effet déstabilisateur, surtout s'ils occupaient des postes clés et détenaient des compétences distinctives. La nouvelle équipe doit avoir la capacité non seulement de tenir compte des tensions mais de les prévenir et même tenter d'en tirer parti en redéfinissant des rôles et en adoptant des mesures d'intéressement visant à les fidéliser, par exemple.

D'une part, puisque les cadres connaissent bien l'entreprise, leur offre d'achat peut se situer plus près de la juste valeur marchande de l'entreprise que celle d'acheteurs de l'extérieur. Par ailleurs, ils savent qu'ils contribuent à cette valeur par leurs talents et leurs habiletés. Les négociations peuvent donc se révéler aussi ardues et même plus, parfois, que dans les cas de vente à l'externe.

Le dirigeant doit aussi envisager les conséquences de l'échec des pourparlers menés avec les cadres. Dans un tel cas, ces derniers pourraient être réfractaires à une vente à un tiers et quitter l'entreprise, ce qui, ultimement, pourrait avoir un effet à la baisse sur sa valeur de revente.