Vous devez télécharger Flash Player

 

Quelques avantages de la relève par les cadres

Une relève par les cadres assure la continuité de l'entreprise sans trop de heurts, car la transmission de la direction et, à plus ou moins longue échéance de la propriété, se fait à des personnes qui ont une bonne connaissance de l'entreprise et de son potentiel. Ces cadres et employés clés sont des atouts de l'entreprise. Ces personnes sont souvent avantageusement connues des clients, des fournisseurs et des partenaires financiers.

Chez les cadres devenus propriétaires, la motivation, le sentiment d'appartenance et la fidélité sont accrus. Non seulement conservent-ils leur emploi, mais ils gagnent en autonomie. Leur pouvoir d'influence sur le développement de l'entreprise est accru. Ils y voient aussi l'occasion d'accroître leur patrimoine personnel. Comme ils ont à cœur le développement de leur entreprise, il y a de fortes chances que cette dernière gagne en productivité et en performance. Ils sont conscients de son potentiel et ils connaissent bien le marché dans lequel l'entreprise évolue. Ils innoveront avec plus de confiance.

Ces nouveaux dirigeants et propriétaires sont habituellement mieux acceptés par les employés. Dans le cas contraire, les cadres savent déjà quels problèmes risquent de se présenter. Ils peuvent choisir les stratégies qui limiteront les conflits. Il en est de même des carences possibles de l'entreprise. Ils les connaissent et savent s'ils peuvent y remédier et comment.

Les partenaires financiers (banquier, investisseurs en capital de risque et autres) sont habituellement rassurés par l'expertise que détient le management en place. La majorité des employés clés demeurent au service de l'entreprise. Les chances de continuité et de croissance de l'entreprise s'en trouvent accrues.

De plus, lors de ces transmissions, le vendeur lui-même se sent protégé, car il n'a pas à divulguer autant d'information confidentielle que lors d'une vente à un tiers.

Enfin, les cadres ont une bonne idée de ce qu'ils achètent, et ils seront motivés à protéger la propriété de certains actifs, dont la propriété intellectuelle de brevets, les produits que l'entreprise avait prévu développer et les stratégies déjà envisagées, à titre d'exemples.

Ces cas de relève peuvent se concrétiser parfois aussi rapidement qu'une vente à un tiers. La confiance générée par l'habitude de travailler ensemble et la connaissance de l'entreprise peuvent accélérer les négociations. La transmission de la propriété doit, malgré tout, respecter les règles de l'art. Les étapes de la démarche seront essentiellement les mêmes que celles qui seraient entreprises avec un acheteur de l'extérieur.